02/02/2009

Le climat

Tout le monde me dit « baaah, tu n’auras pas tellement plus froid qu’ici en Belgique… ».

Peut-être. Mais je ne dors pas pour autant dans une tente dans mon jardin juste pour essayer… Et puis, en cette fin janvier, le site d’Utsteinen vient d’essuyer une tempête qui nous rappelle que le 6ème continent n’est pas un coin paradisiaque, même durant l’été austral. Des températures de -20 °C, avec un vent puissant (plus de 100 km/h) procurant une sensation jusqu’à -50 °C, de la neige qui s’infiltre partout et en quantité astronomique (2 mètres en une journée…), un blizzard complet, appelé là-bas white-out (il fait blanc partout, dans le ciel et sur la terre). On ne voit plus rien. Des cordes ont été tendues entre les tentes et la station pour trouver son chemin. Les tentes ploient sous le poids du vent et de la neige. Quand le vent se calme, les équipes déblaient la neige pour retrouver les entrées des bâtiments. Une équipe de scientifiques est bloquée à Cape Town, les avions ne peuvent pas approcher l’Antarctique pour l’instant.

Finalement, je ne suis même pas sûr d’atteindre le continent blanc. Et si j’y parviens, pourrai-je en revenir ?

Des photos impressionnantes de la tempête sur : http://www.antarcticstation.org/index.php?s=28&rs=29&uid=348&puid=348&mid=1233#page

21:39 Écrit par J | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... la corde du petit Poucet...
bonne semaine

Écrit par : Francine | 02/02/2009

Impressionnant ! (la tempête) Je sens que tu vas vivre l'expérience de ta vie...
Ceci dit, comme il faut toujours positiver avec humour, grâce à ce vent, tu n'entendras pas les ronflements et autres bruits corporels de tes voisins de tente !

Écrit par : Virginie la mère | 03/02/2009

Les commentaires sont fermés.