23/02/2009

Le nunatak Teltet

La photo du post précédent montre une vue aérienne du nunatak Utsteinen, c’est sur une de ses arrêtes qui se prolonge au ras de la glace que la station a été construite. La photo n’a pas été prise de l’avion, mais à partir du sommet d’un autre nunatak, le mont Teltet.

Cette photo-ci montre une belle vue aérienne sur le Teltet, et devinez d’où elle a été prise ? Non non, pas de l’avion, mais du sommet du nunatak Utsteinen pardi ! C’est chou vert et vert chou…

DSC02306

Cette photo me permet d’illustrer bon nombre de sujets :

Premièrement, à l’arrière-plan, vous voyez cette chaîne de montagnes ? Elles semblent retenir à elles seules une quantité énorme de glace. C’est pourtant bien cela : au-delà, c’est le plateau Antarctique, c’est le glacier qui essaye de s’écouler lentement et paisiblement du centre du continent vers la mer. Mais les montagnes ici bloquent son chemin. Au lieu de s’écouler, le glacier est face à un barrage et il s’élève. C’est beau non ? La glace, au lieu de s’écouler, elle se sublime : elle passe de l’état solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide. Sublime...

Deuxièmement, observez à droite du nunatak, la glace s’est creusée près de la roche sous la découpe harmonieuse du vent, dans un bel arrondi bien lisse. Cela s’appelle un « windscoop ». Se promener entre la roche et le glacier, dans cette cavité ainsi formée sur un côté de la montagne, procure des paysages hallucinants. Ca, vous le verrez sur mes prochaines photos. 

Finalement, la trace dans la neige, c’est la route que nous avons empruntée en skidoo, ces fameuses motoneiges dont on se sert pour un oui ou pour un non, pas vraiment zéro-émission. Faut dire aussi que les distances sont vite impressionnantes. Il faut compter environ 30 km entre les deux nunataks.

21:21 Écrit par J | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.