15/03/2009

Le triptyque de la salle-à-manger

Une fois n’est pas coutume, une photo du cosmonaute… Histoire que Julie me reconnaisse demain… Oui, la Julie de Skynet, la Julie de Skynet qui a repéré ce modeste blog, the Julie avec qui j’ai rendez-vous demain midi, afin qu’elle découvre qui est réellement Jéjé ! Elle va être surprise…


DSC02265

Derrière moi, la station. Photo intéressante pour les proportions. Vous voyez, par rapport à mes 183 cm, comme la station semble petite ? C’est vrai qu’elle n’est pas grande…

Et vous voyez cette fenêtre composée de 3 parties ? Derrière, c’est la salle à manger. Et regardez la vue que l’architecte y a placée dedans, de l’art, comme un tableau accroché au mur ! C'est le triptyque de la salle-à-manger.

DSC02277

Regardez aussi l’épaisseur du double-double-vitrage ! Oui, il y a une première vitre à l’extérieur composée d’un double-vitrage à haute isolation. Puis un vide d’une cinquantaine de centimètres. Puis à nouveau une vitre intérieure, double-vitrage évidemment. C’est l’illustration d’une isolation maximale ! C’est comme ça que la chaleur reste à l’intérieur, zéro issue. Pour illustrer la très haute isolation de la station, Alain Hubert m’a expliqué qu’après un hivernage complet sans personne dans la station ni chauffage, il faisait 4-5 °C à l’intérieur. Isolons, isolons, isolons, voilà la leçon du jour…

21:36 Écrit par J | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci... Ce sera plus facile de vous repérer à la réception à présent ;)
A ce midi.
Julie

Écrit par : Julie | 16/03/2009

Les commentaires sont fermés.